Burkina Faso - Programme d'appui en réponse à la crise de la COVID-19 dans les pays du G5 Sahel - Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad - (PARC COVID-19 - G5 Sahel)


Résumé du projet

Date d'approbation 22 juil. 2020
Date de signature 11 août 2020
Date prévue d'achèvement 30 juin 2021
Date prévue du dernier décaissement 30 juin 2021
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 11330
Engagement U.A 40 000 000
Statut Approuvé

Description générale du projet

La présente intervention concerne la composante burkinabé du Programme d’appui en réponse à la crise de la COVID-19 dans les pays du G5 sahel (PARC COVID-19 – G5 SAHEL). Il s'agit d'une opération de prêt et don aux pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) respectivement de 118,9 millions d’UC et 89,6 millions d’UC de la Facilité de réponse rapide à la COVID-19. Elle sera mise en œuvre sur une période de 12 mois à partir de juillet 2020. Le programme a été évalué en avril 2020, à la suite des demandes adressées par les pays à la Banque. La situation épidémiologique au 21 avril 2020 faisait état de 600 personnes testées positifs dans le pays, dont 232 femmes et 368 hommes. Neuf (09) sur les treize (13) régions que compte le pays sont touchées par l’épidémie. Depuis l’épidémie d’Ebola, 44 points d’entrée à grand flux avaient été identifiés au Burkina Faso. Ces points d’entrée sont caractérisés par l’insuffisance d’infrastructures et d’équipements (caméras thermiques, thermo flash) adaptés, des ressources humaines insuffisantes, peu qualifiées et peu motivées notamment dans le cadre spécifique de la COVID-19. Les mesures de confinement adoptées par les autorités pour contenir la propagation de la pandémie affectent immédiatement les activités des femmes et leurs revenus, accentuant leur vulnérabilité. Par ailleurs, le manque de centres de santé et d’accès à l’eau, la malnutrition et à la pauvreté risquent d’affaiblir leur réponse immunitaire face à la COVID-19. Le Programme vient en complément des autres appuis de la Banque, notamment le Projet multinational d’appui en faveur des pays membres du G5 sahel pour la lutte contre la pandémie a coronavirus approuvé le 9 juin 2020, qui vise à doter la région de capacités opérationnelles pour faire face à la pandémie. De manière spécifique, le Programme contribuera au financement des plans de riposte grâce aux aides budgétaires qu’il apporte. Il soutiendra également des mesures visant une meilleure gestion financière des plans de riposte, et une atténuation des impacts de la pandémie au plan sanitaire, social et économique.

Objectifs du projet

Le but du programme est de contribuer à atténuer les effets socioéconomiques de la pandémie au Burkina Faso. Plus spécifiquement, le programme vise : (i) une maitrise rapide de la propagation de la pandémie et la prise en charge des personnes malades ; (ii) un renforcement du système d’information sanitaire pour prévenir de futur cas d’épidémies ; (iii) la mise en œuvre de mesures de soutien aux populations les plus vulnérables ; et (iv) des appuis à l’endroit du secteur privé pour la relance de leurs activités.

Bénéficiaires

Le programme bénéficiera directement aux Ministère de l’économie, des finances et du développement, Développement, Ministère de la santé, Ministère du commerce de l’industrie et de l’artisanat, Ministère en charge de l’action humanitaire. Les populations vulnérables vivant au Burkina Faso en seront les bénéficiaires finaux.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
Ministère de l#Economie, des Finances et du Développement (MINEFID)

Information

Identifiant IATI 46002-P-BF-KZ0-003
Date de dernière mise à jour 22 nov. 2020

Exporter

Détails du contact

Nom EKPO Alain Fabrice
Email a.ekpo@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Burkina Faso