Centrafrique - Projet d'appui au dialogue public-privé en République Centrafricaine


Résumé du projet

Date d'approbation 17 déc. 2021
Date de signature 17 févr. 2022
Date prévue d'achèvement 30 juin 2024
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 15124
Catégorie Environnementale 3
Engagement U.A 1 000 000
Statut En Cours

Description générale du projet

La présente intervention porte sur un don d’un montant d’un million d’UC à la République Centrafricaine (RCA), au titre du pilier III de la Facilité d’Appui à la Transition (FAT), en vue de la mise en œuvre du Projet d’appui au dialogue public-privé (PADPP). En effet, le pays fait face à de nombreux défis parmi lesquels figurent, la mobilisation suffisante de ressources pour le financement de son Plan National de Relèvement et de consolidation de la paix en Centrafrique (RCPCA) et le développement du secteur privé pour en faire le moteur principal de la transformation structurelle de l’économie. La justification du PADPP réside aussi dans la nécessité de poursuivre les appuis que la Banque a fourni à la RCA dans les domaines de la gouvernance et de la gestion des finances publiques mais aussi dans l’amélioration du climat des affaires. Les besoins en termes de renforcement de capacités ont été évalués de manière participative avec les différents acteurs et certains Partenaires Techniques et financiers (PTFs). Dans le cadre du PAPDD, la Banque entend consolider son engagement en RCA visant à renforcer la gouvernance pour soutenir une mobilisation accrue des ressources internes et la promotion du secteur privé. Le PADPP se décline ainsi en trois (3) composantes : (i) Renforcement des capacités du dialogue public-privé ; (ii) Renforcement de la mise en œuvre de la politique fiscale ; et (iii) Gestion du projet. Le projet contribuera à l’amélioration des conditions de vie de la population en participant à l’amélioration du climat des affaires (avec la réduction du temps nécessaire pour payer ses impôts et l’augmentation de la formalisation des PMEs) tout en contribuant à l’efficacité de la politique fiscale (avec la réduction des dépenses fiscales). La durée d’exécution est de trente mois (30) mois.

Objectifs du projet

L’objectif global de l’intervention est de renforcer le dialogue public-privé afin d’améliorer la dimension fiscale de l’environnement des affaires. Ceci consiste en la contribution au renforcement de la résilience économique en permettant aux structures gouvernementales d’accompagner et d’assister les entreprises privées sur les aspects fiscaux contribuant ainsi à renforcer la mobilisation des recettes. Plus spécifiquement, le projet vise à appuyer: (i) le renforcement des compétences en matière de fiscalité par la production d’études spécifiques sur l’interaction entre Gouvernement et secteur privé sur les questions fiscales telles que le temps nécessaire pour faire ses déclarations ou l’accès à la commande publique ; (ii) le renforcement et l’animation du cadre de dialogue État-privé sur les questions spécifiques à la fiscalité ; (iii) l’appui à la politique fiscale sur des aspects comme l’effectivité de la taxation du secteur informel et de l’e-commerce contribuant ainsi à la mobilisation des recettes ; (iv) une analyse des opportunités des financements émergents, tels que la finance verte et la finance climatique.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs du projet sont : le Ministère de l’Économie, du plan et de la Coopération et le Ministère des finances. Les activités du projet bénéficieront indirectement à d’autres structures comme le Ministère du Commerce et l’industrie ainsi que le Ministère des petites et Moyennes Entreprises, de l’artisanat et du secteur informel. Les structures patronales, notamment celles impliquées dans un dialogue avec le Gouvernement seront également des bénéficiaires indirects du projet. Les capacités institutionnelles des structures bénéficiaires seront renforcées à travers notamment la formation et l’accompagnement par la mise à disposition d’une expertise de haut niveau et l’élaboration des études et travaux analytiques qui concourent au développement des connaissances. Les bénéficiaires indirects du projet seront les citoyens de la RCA, qui devraient leur permettre de bénéficier de plus d’opportunités d’entreprendre et/ou d’obtenir un emploi du fait de l’amélioration du climat des affaires.

Organisation participante

Financement
Fragile States Facility

Information

Identifiant IATI 46002-P-CF-KF0-007
Date de dernière mise à jour 07 déc. 2022

Exporter

Détails du contact

Nom DOUKOURE Moustapha
Email m.doukoure@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Centrafrique
Coordonnées Nom de la localisation
4.36122 18.55496 Bangui