Côte d'Ivoire - Projet de centrale électrique au gaz de 390 MW d'Atinkou (CIPREL V)


Résumé du projet

Date d'approbation 05 juin 2019
Date de signature 26 févr. 2020
Souverain / Non-Souverain Non Souverain
Secteur Energie
Code secteur DAC 23220
Catégorie Environnementale 1
Engagement U.A 68 005 507,61
Statut Approuvé

Description générale du projet

Le projet de centrale au gaz de 390 MW d'Atinkou a été sélectionné par le gouvernement ivoirien comme projet prioritaire pour répondre aux besoins de production de base de la Côte d'Ivoire et renforcer son statut de premier exportateur d'énergie dans la région grâce à sa technologie à cycle combiné qui offre des niveaux de rendement uniques. Il complète les efforts de la Banque visant à améliorer la production, le commerce et le transport d'énergie dans la sous-région à travers le projet d'interconnexion électrique Côte d'Ivoire - Libéria - Sierra Leone - Guinée (CSLG). Le projet, avec Azito IV, vise principalement à remplacer les centrales d'urgence inefficientes d'Aggreko (200 MW), Vridi (100 MW) et Ciprel I (99 MW) qui devraient être déclassées d'ici à 2021, et à fournir l'infrastructure de base nécessaire à la réalisation de projets solaires et hydrauliques intermittents prévus. Afin de renforcer le réseau électrique ivoirien, la centrale d’Atinkou, réalisée sur un site de 30 hectares, sera dotée d’une puissance de 390 mégawatts (MW). Le projet, exécuté en deux phases, prévoit sous 18 mois, la construction d’une turbine à gaz de 255 MW, et la réalisation sous 9 mois du cycle combiné, constitué d’une turbine à vapeur de 135 MW et d’une chaudière de récupération de chaleur. A terme, la centrale de Taboth fournira plus de 2 800 gigawatts/heure d’énergie par an au réseau électrique ivoirien.

Objectifs du projet

Le projet vise la conception, la construction et l'exploitation d'une nouvelle centrale à cycle combiné (CECC) de 390 MW sur un site de 30 hectares dans le village de Taboth à Jacqueville, en Côte d'Ivoire. Il est principalement conçu pour remplacer les anciennes centrales thermiques inefficientes telles que les centrales d'Aggreko et de Vridi, qui pèsent lourdement sur la situation financière du secteur. La nouvelle centrale électrique sera la centrale au gaz la plus efficiente de Côte d'Ivoire et de l'Afrique de l'Ouest, tout en contribuant à réduire l'empreinte carbone de la production d'électricité.

Bénéficiaires

Le projet Atinkou est un projet essentiel pour la viabilité à long terme du secteur énergétique ivoirien. Sa mise en œuvre améliorera la situation financière du secteur à moyen et long termes. En outre, le projet favorisera l'inclusion économique et sociale par la création d'emplois pendant la construction (environ 800 emplois) et de plus de 75 emplois permanents pendant la phase d'exploitation.

Organisation participante

Financement
Banque Africaine de Développement

Information

Identifiant IATI 46002-P-CI-F00-011
Date de dernière mise à jour 22 nov. 2020

Exporter

Détails du contact

Email private-sector@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Côte d'Ivoire