Cameroun - Projet d’aménagement des routes de désenclavement de la zone industrielle et portuaire de Kribi (PARZIK)


Résumé du projet

Date d'approbation 20 oct. 2021
Date de signature 20 sept. 2022
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2028
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2028
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Transport
Code secteur DAC 21023
Catégorie Environnementale 1
Engagement U.A 87 081 959,22
Statut Approuvé

Description générale du projet

Le projet d’aménagement des routes de désenclavement de la zone industrielle et portuaire de Kribi (PARZIK) comprend notamment : (i) les travaux routiers (réhabilitation et la mise à niveau 110 km du tronçon Edéa –Kribi et l’aménagement de 39 km du tronçon Lolabé –Campo–pont transfrontalier avec la Guinée Equatoriale sur le fleuve Ntem dont la phase projet de construction devrait être présentée au Conseil d’administration de la Banque en 2023) ; (ii) une importante composante dédiée aux activités socio-économiques à même d’en amplifier l’impact socio-économique, de réduire les poches de fragilité et les déséquilibres du genre dans sa zone d’influence; et (iii) des mesures connexes de facilitation de la mobilité et de sécurisation destinées à atténuer l’impact négatif de l’augmentation du trafic dans et autour du complexe ainsi que le transit dans les localités de la zone. Le projet devrait être exécuté pendant sept ans (2021-2028) et son coût total est estimé à 182,118 millions d’unités de compte (Mo UC). Il sera cofinancé par : (i) la Banque à travers deux prêts BAD d’un montant total de 130 Mo UC ;et (ii) la contrepartie nationale pour 52,118MoUC. Compte tenu de son contexte macroéconomique et dans les limites en cohérence avec le niveau de soutenabilité de la dette du pays, le Gouvernement souhaite que l’engagement du financement de la Banque se fasse en deux phases (96,540 Mo UC en 2021 et 33,460 Mo UC en 2022).

Objectifs du projet

L’objectif sectoriel du PARZIK est de contribuer à l’amélioration du système de transport du Cameroun, à travers l’optimisation du fonctionnement du «Complexe industriel et portuaire de Kribi», et à la promotion de l’intégration régionale en Afrique Centrale. Cet objectif sectoriel est décliné en trois (3) objectifs spécifiques qui vise à:(i) créer des liaisons routières permanentes afin de contribuer à l’amélioration de l’accessibilité et de la connectivité du «Complexe industriel et portuaire de Kribi»; (ii) réduire le temps et les coûts généralisés de transport au niveau national et régional; et (iii) améliorer les conditions de vie des femmes et des hommes de la zone d’influence du projet.

Bénéficiaires

La zone d’influence directe (ZID) du projet comprend les régions du Sud et du Littoral au Cameroun ainsi que les provinces du Littoral en Guinée Equatoriale et du Nord du Gabon. La zone d’influence indirecte couvre le reste du Cameroun et toute la région continentale de la Guinée Equatoriale, sans oublier certaines régions des pays limitrophes à ces deux pays à savoir le Gabon, le Congo, la RCA et le Tchad. L’importance de cette zone se justifie par son ouverture sur Douala, le poumon économique actuel du Cameroun, et l’inclusion du complexe industrialo-portuaire de Kribi, dont la vocation à terme est de devenir le plus important pôle économique du Cameroun ainsi que de l’Afrique centrale. En effet, en se raccordant à la route Douala-Yaoundé, la route principale du projet dessert l’ensemble de l’hinterland du port en eau profonde de Kribi. Sur le plan socioéconomique, la ZID est marquée par une population essentiellement rurale constituée en majorité par des femmes et des jeunes, regroupées dans 27 villages. En termes d’égalité homme-femme, bien que le gouvernement ait fait des progrès considérables, des écarts restent perceptibles dans plusieurs domaines tels que l’éducation, la formation, l’emploi. Sur le plan socio professionnel, les femmes ont une situation défavorable par rapport aux hommes. En effet, les hommes sont relativement plus représentés comme salariés dans le secteur formel. Cependant, dans le secteur informel où les conditions de travail décent ne sont pas toujours remplies, les femmes sont relativement plus représentées.

Organisation participante

Financement
Banque Africaine de Développement
Exécution
MINISTERE DES TRANSPORTS ET DES TRAVAUX PUBLICS

Information

Identifiant IATI 46002-P-CM-DB0-021
Date de dernière mise à jour 04 déc. 2022

Exporter

Détails du contact

Nom MORE NDONG Pierre-Simon
Email p.morendong@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Cameroun
Coordonnées Nom de la localisation
2.95 9.91667 Kribi
3.8 10.1333 Edea