Gabon - Projet d'appui au secteur des infrastructures - Phase I (PASIG-I)


Résumé du projet

Date d'approbation 12 déc. 2019
Date de signature 17 mars 2020
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2024
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Transport
Code secteur DAC 21023
Catégorie Environnementale 2
Engagement U.A 78 336 640,35
Statut En Cours

Description générale du projet

Le présent Projet d’Appui au Secteur des Infrastructures – Phase I (PASIG-I) est une opération d’investissement. Cette première phase consiste principalement, en : (a) la construction et le bitumage de la section de route Ndendé-Doussala (49 km) et du pont frontalier sur la rivière Ngongo ; (b) la construction et le bitumage de 21,280 km de voiries à Libreville, y compris les aménagements connexes (assainissement, éclairage public, embellissement) et ; (c) la réalisation d’études sectorielles et techniques détaillées à même d’alimenter une réserve substantielle de projets structurants dans le soussecteur routier. Le projet s’inscrit dans le développement du Corridor Transgabonais censé relier Libreville à Mayumba au Sud, et traversant des pôles liés, entre autres, au bois, aux mines, à l’industrie métallurgique, à l’agro-industrie, la pêche, l’élevage et à l’écotourisme. L’exploitation de potentiel économique, dans la zone d’influence du projet, circonscrite à la Province de la Ngounié se trouve, toutefois compromise par le mauvais état des infrastructures de transport. Les principaux effets attendus du portent sur l’amélioration du niveau de service de la chaîne logistique sur cet axe routier ainsi que de la mobilité et des conditions de vie des populations dans la ZIP. En effet, le projet permettra de réduire les distances de transport en relevant l’indice d’accessibilité aux services de base des populations vivant dans la ZIP. Le PASIG I, couvrant la période 2020 – 2023, est structuré autour de cinq composantes qui comprennent, outre les travaux routiers sur la section Ndendé – Doussala et des voiries urbaines, des aménagements connexes (pistes rurales et actions sociales) et d’autres mesures visant une meilleure protection du patrimoine routier et la facilitation du transport.

Objectifs du projet

L’objectif global du Projet (PASIG I) est de contribuer au désenclavement de la Province de la Ngounié ainsi qu’à la réduction des temps et coûts de transport sur le corridor Libreville - Brazzaville. Sur le plan spécifique, le Projet vise à : (i) améliorer l'efficacité de la chaîne logistique de transport, (ii) réduire les coûts d’acheminement des produits transportés sur la liaison Libreville/Brazzaville ; (iii) améliorer les conditions de déplacements à Libreville et (iv) contribuer à l'amélioration de l’accès des populations de la zone d’influence du projet (ZIP) aux infrastructures socio-économiques.

Bénéficiaires

Les principaux bénéficiaires du projet sont les actifs agricoles, en particulier les femmes, lesquels éprouvent des difficultés d’approvisionnement en intrants et d’écoulement de leurs produits vu les mauvaises conditions prévalant sur le corridor. Les autres bénéficiaires du Projet sont les industriels, les transporteurs et chargeurs dont les coûts d’exploitation et les coûts logistiques seront substantiellement réduits avec l’aménagement de l’axe et l’ouverture des pistes rurales. Le Projet profitera, également, aux populations urbaines de Libreville.

Organisation participante

Financement
Banque Africaine de Développement
Exécution
MINISTERE DES TRANSPORTS DE L'EQUIPEMENT DES INFRASTRUCTURES ET DES TRAVAUX PUBLICS (MTEITP)

Information

Identifiant IATI 46002-P-GA-DB0-009
Date de dernière mise à jour 17 sept. 2021

Exporter

Détails du contact

Nom KARANGA Augustin
Email a.karanga@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Gabon