Madagascar - Projet d’appui à l’industrialisation et au secteur financier (PAISF)


Résumé du projet

Date d'approbation 28 oct. 2020
Date prévue d'achèvement 01 janv. 2024
Date prévue du dernier décaissement 01 janv. 2024
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Finance
Code secteur DAC 24030
Engagement U.A 12 080 000
Statut Approuvé

Description générale du projet

Le projet d’appui à l’industrialisation et au secteur financier (PAISF) est fondé sur une approche de long terme visant la transformation du secteur industriel de Madagascar en vue de le positionner comme le principal moteur de la croissance et de la création d’emplois décents qui tient compte des populations les plus vulnérables et notamment les femmes et les jeunes diplômés. Le PAISF est complémentaire avec les autres projets de la Banque dans le pays. En particulier le PAISF s’inscrit dans la continuité du Projet d’appui à la promotion d’investissements (PAPI) et va mettre en œuvre les activités prioritaires qui n’ont pas pu être mises en œuvre sous ce dernier. Il s’agit d’un appui institutionnel destiné à contribuer à tisser un secteur industriel robuste capable de créer des emplois décents, surtout pour les plus marginalisés de la population, à savoir les femmes et les jeunes, et à remédier à la vulnérabilité du pays en renforçant sa résilience. Le PAISF s’articule autour de deux composantes opérationnelles, à savoir : (i) le développement de l’industrialisation, et (ii) le développement d’un secteur financier favorable à l’industrialisation. Une troisième composante porte sur la gestion du projet. Le coût total du projet est évalué à 12,08 millions d’UC.

Objectifs du projet

Le projet vise à créer les conditions pour attirer l’investissement privé dans le secteur manufacturier de Madagascar, notamment dans les filières où le pays dispose d’avantages comparatifs (textile, agroalimentaire, etc.). Le projet visera en particulier à accélérer le développement des Zones d’Émergence Industrielles qui permettront de capitaliser sur les avantages comparatifs de Madagascar, développer des chaines de valeur régionales, et attirer des investisseurs internationaux. Le projet appuiera également l’industrialisation régionale sur le modèle «one district, one factory » adopté au Ghana afin que le développement industriel soit inclusif à l’ensemble du pays. Le projet facilitera la création d’un fonds partenariat public-privé (PPP) viable à long terme, afin que le secteur privé participe au développement d’infrastructures structurantes. Enfin le Fonds National de Développement Industriel (FNDI) permettra d’apporter une aide financière aux PME malgaches tout en les accompagnant pour leur intégration dans les chaînes de valeur industrielle.

Bénéficiaires

Les principaux bénéficiaires du projet sont (i) l’État malgache dans son ensemble, à travers le renforcement des capacités institutionnelles des structures en charge du développement industriel, de la promotion des investissements privés y compris les structures en charge des PPP; (ii) les entreprises (petites et moyennes) qui bénéficieront d’un cadre institutionnel plus favorable à l’investissement et d’un meilleur accès au financement; (iv) les femmes et les jeunes entrepreneurs qui seront soutenus par le FNDI; (v) l’ensemble des populations malgaches qui seront les bénéficiaires finaux indirects des effets positifs du développement industriel, de l’attraction des investissements privés dans des infrastructures structurantes ainsi qu’en termes de création d’emplois décents et d’amélioration de la qualité de vie des populations.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement

Information

Identifiant IATI 46002-P-MG-H00-002
Date de dernière mise à jour 15 mai 2021

Exporter

Détails du contact

Nom VIOT Thomas
Email t.viot@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Madagascar