Madagascar - Programme de financement de la gestion des risques de catastrophe en Afrique (ADRIFI)


Résumé du projet

Date d'approbation 30 mai 2019
Date de signature 13 juin 2019
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2023
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Finance
Code secteur DAC 24030
Catégorie Environnementale 3
Engagement U.A 1 500 000
Statut En Cours

Description générale du projet

Le programme de financement des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi) vient renforcer les efforts de Madagascar en matière de gestion des risques de catastrophes (GRC) à travers la mise en place d’un système d'alerte précoce performant, d’un plan d'urgence et des mécanismes d'intervention nationaux adaptés au pays, ainsi qu’une réponse immédiate, plus économique et efficace suite aux épisodes de sècheresse. ADRiFi fournira un renforcement des capacités du pays en matière d’évaluation des risques de catastrophe, des systèmes d’alerte précoce et plans de contingence, ainsi qu’un appui à la participation du pays au mécanisme de transfert des risques souverains de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC). En effet, la préparation approfondie dont bénéficiera le pays lui permettra de déployer rapidement des fonds en fonction de plans d'urgence pré-approuvés en cas de catastrophe et de sécuriser l’environnement des petits agriculteurs et les moyens de subsistance des populations rurales en cas de sècheresse. Le programme cible les zones du pays qui sont vulnérables aux risques de catastrophes liées aux cyclones tropicaux, aux inondations et à la sècheresse. En raison de la couverture contre les risques de sècheresse offerte par l’ARC dans le cadre du programme, la zone bénéficiaire du programme est le « Grand Sud » de Madagascar vu son importante vulnérabilité à la sècheresse. ADRiFi se décline en trois composantes : (i) Développement de solutions pour la gestion des risques climatiques ; (ii) favoriser l’accès aux solutions de transfert des risques de catastrophe ; (iii) Gestion et coordination du programme. Le programme s’étale sur une période de 5 ans (2019-2023) pour un coût total estimé à 3,29 millions d’Unités de Compte (UC).

Objectifs du projet

Le programme ADRiFi à Madagascar a pour objectifs spécifiques de : (i) renforcer la capacité de Madagascar à évaluer les risques et les coûts liés aux aléas climatiques, et en particulier à la sècheresse, et élaborer des mesures d'adaptation ultérieures aux niveaux national et sous-national ; (ii) fournir un financement pour une réponse rapide (y compris le décaissement des fonds d'urgence) pour faire face aux catastrophes climatiques aux niveaux national et local.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs de l’ADRiFi sont le gouvernement de Madagascar, ainsi que les agences gouvernementales impliquées dans la GRC telles que la CPGU, le BNRC et la Direction Générale de la Météorologie. Ces agences bénéficieront d’un renforcement de capacités techniques en modélisation et profilage des risques à travers l'utilisation du logiciel Africa RiskView (ARV). Les bénéficiaires indirects du programme ADRiFi à Madagascar sont les populations les plus vulnérables –en particulier les femmes– du Grand Sud de Madagascar (notamment le Sud-est de l’île et les hauts plateaux qui sont les zones les plus affectées par les événements de sécheresse). Il s’agit donc des régions Atsimo Andrefana, Androy,et Anosy. Les bénéficiaires ciblés sont estimés à 4% de la population Malagasy soit supérieur à 60% de la population du « Grand Sud ».

Organisation participante

Financement
Facilité en Faveur des États Fragiles

Information

Identifiant IATI 46002-P-MG-HZ0-001
Date de dernière mise à jour 03 mars 2021

Exporter

Détails du contact

Nom NARTEY Cecil
Email c.nartey@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Madagascar