Mali - Programme d'appui à la croissance économique-Phase II (PACE II)


Résumé du projet

Date d'approbation 13 nov. 2019
Date de signature 29 nov. 2019
Date prévue d'achèvement 30 juin 2020
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2019
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 15124
Engagement U.A 12 440 000
Statut Achevé

Description générale du projet

Le Programme d’appui à la croissance économique – Phase II (PACE-II) est la seconde phase d’une opération d’appuis budgétaires programmatiques soutenant des reformes sur la période 2017-2019. Le programme PACE-II, s’inscrit dans la continuité du PACE-I. Il porte sur l’année 2019 et vise la consolidation des acquis des précédents programmes d’appui budgétaires, en général et du PACE-I, en particulier, à travers des réformes structurelles complémentaires telles que (i) l’adoption d’un plan d’action d’optimisation de la mobilisation des recettes ; (ii) la publication des dépenses sociales liées aux exonérations ; (iii) la révision du code minier ; la révision du code des douanes ; (iv) l’opérationnalisation du fonds de développement durable. L’évaluation du PACE II s’effectue dans un contexte d’aggravation de la situation globale d’insécurité avec l’apparition de nouvelles poches de conflits dans le centre du pays, notamment les régions de Ségou et de Mopti. Structuré de la même manière que la phase I du programme, le PACE II se décline en trois composantes qui se complètent mutuellement. Il s’agit de : a) l’amélioration de la gestion des finances publiques ; (b) la promotion de la compétitivité et du développement du secteur privé et ; (c) le renforcement du développement inclusif. Ces trois composantes concourent à lever les principales contraintes et défis majeurs auxquels le pays fait face.

Objectifs du projet

Le PACE II est la seconde phase du PACE dont le principal objectif est de contribuer, à travers le renforcement de la viabilité des finances publiques et la mise en œuvre de réformes structurelles, à la création des conditions d’une croissance économique forte, soutenue, inclusive et tirée par un secteur privé plus dynamique. De manière plus spécifique, le programme entend mettre l’accent sur les réformes visant à : (i) améliorer la mobilisation des ressources publiques ; (ii) renforcer l’efficacité de la dépense publique pour en accroître l’impact sur le développement économique et social du pays ; (iii) appuyer la compétitivité de l’économie avec un accent particulier sur le renforcement des capacités du secteur privé et les réformes du secteur de l’énergie et; (iv) renforcer le développement inclusif à travers le renforcement de la décentralisation et l’amélioration de l’inclusion sociale. Le programme vise ainsi à répondre aux défis et contraintes majeurs auxquels le pays fait face.

Bénéficiaires

Le PACE-II bénéficiera à la population malienne dans son ensemble à travers une amélioration de la gestion des finances publiques et le développement d’un secteur privé plus dynamique. Le renforcement de la gestion des finances publiques permet, en effet, d’accroître l’offre des services sociaux de base ainsi que d’en faciliter l’accès. Le soutien à une plus grande compétitivité de l’économie permettra l’émergence d’un groupe d’entrepreneurs plus dynamique contribuant à créer les bases d’une croissance soutenue et inclusive. Les populations vulnérables sont aussi les bénéficiaires des réformes qui visent un plus grand développement inclusif du Mali. En particulier, le PACE II contribuera à créer les conditions pour une approche multiforme en faveur des femmes en termes d’accès de protection sociale et de développement local à travers leur enregistrement au régime social unifié qui constituera une base de ciblage pour tout projet et programme de développement en faveur des personnes vulnérables. De même, l’appui au développement du secteur privé permettra de renforcer les capacités opérationnelles des PME dirigées par des femmes et d’améliorer leur accès au financement contribuant ainsi à leur autonomisation et à une réduction des inégalités de genre. Le projet est classé en « catégorie 3 » selon le système de catégorisation Gender marker système de la Banque. Les autres bénéficiaires du programme sont les administrations publiques (Ministère de l’Économie et des Finances, Ministère en charge du Secteur Privé, Ministère en charge de Décentralisation, Ministère en charge de la Solidarité, etc.).

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES

Information

Identifiant IATI 46002-P-ML-KA0-008
Date de dernière mise à jour 23 févr. 2021

Exporter

Détails du contact

Nom EBAKISSE TSANGA Sandrine Ida
Email s.ebakisse@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Mali