Mali - Projet d’appui aux structures de gouvernance (PASG)


Résumé du projet

Date d'approbation 15 déc. 2021
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2025
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2025
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 15124
Catégorie Environnementale 3
Engagement U.A 6 000 000
Statut Approuvé

Description générale du projet

La présente opération porte sur un don d’un montant de 6 millions d'UC issu des ressources du pilier I de la Facilité d’appui à la transition (FAT), en faveur de la République du Mali en vue de financer le Projet d’appui aux structures de gouvernance (PASG). Le PASG est un projet d’appui institutionnel financé par un don du pilier I de la FAT et axé sur la gouvernance et la gestion des finances publiques. Cette forme d’assistance permet à la Banque d’accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre efficace de son plan de développement à travers le renforcement des capacités institutionnelles de l’administration publique. Le projet se déclinent en trois composantes opérationnelles et une composante relative à la gestion de projet ; à savoir : (i) renforcement des capacités en matière de lutte contre la corruption, l’enrichissement et les flux financiers illicites ; (ii) renforcement des capacités en contrôle de la dépense publique ; (iii) renforcement des capacités en mobilisation des ressources internes ; et (iv) gestion de projet. Le projet sera mis en œuvre sur 48 mois (décembre 2021-décembre 2025).

Objectifs du projet

L’objectif du PASG est de contribuer au renforcement des capacités en matière de lutte contre la corruption, l’enrichissement et les flux financiers illicites, de contrôle de la dépense publique et de mobilisation des ressources internes, afin de créer des conditions plus favorables à la sortie graduelle du Mali de sa situation de fragilité.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs du PASG seront l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI), la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), la Direction nationale du contrôle financier (DNCF), l’Inspection des finances (IF) et la Direction générale des impôts (DGI), qui verront leurs capacités techniques renforcées grâce au PASG. Les bénéficiaires indirects du PASG seront les contribuables et les citoyens maliens, qui devraient voir notamment l’efficience et l’efficacité budgétaires s’améliorer. De même ils devraient bénéficier de meilleures prestations de services de la part de l’État.

Organisation participante

Financement
Fragile States Facility
Exécution
MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES

Information

Identifiant IATI 46002-P-ML-KF0-002
Date de dernière mise à jour 28 nov. 2022

Exporter

Détails du contact

Nom IBRAHIM Amadou
Email i.b.amadou@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Mali
Coordonnées Nom de la localisation
12.65 -8 Bamako