Mauritanie - Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique


Résumé du projet

Date d'approbation 16 sept. 2020
Date de signature 05 oct. 2020
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2022
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Agriculture et Développement Rural
Code secteur DAC 31110
Engagement U.A 1 500 000
Statut En Cours

Description générale du projet

La présente intervention porte sur une aide financière de la Banque dans le cadre de son programme de financement des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi) afin de permettre à la Mauritanie de souscrire une police d’assurance indexée sur le risque de sécheresse. Cette assurance devrait protéger l’économie mauritanienne des chocs liés à la sécheresse au moment où le pays est également confronté à la pandémie de Covid-19. L’ADRiFi Mauritanie fournira de manière opportune des services efficaces de premier secours aux bénéficiaires ciblés des communautés touchées par les catastrophes. Il renforcera la résilience aux catastrophes liées à la sécheresse en Mauritanie. Le projet se décline en trois composantes : (i) Développement de solutions pour la gestion des risques climatiques ; (ii) Soutien à l’accès aux mécanismes de transfert des risques de catastrophe ; (iii) Gestion et coordination du projet. La mise en place des solutions de gestion des risques climatiques se fera de deux manières : par le renforcement des capacités nationales pour mieux appréhender le risque de sécheresse et mettre en œuvre des plans d’urgence, d’une part?; et par le recueil de données agro-climatiques plus précises utilisables pour l’ajustement de la police d’assurance indexée, d’autre part. Le personnel technique et les décideurs bénéficieront d’un renforcement de capacités utiles à la réalisation d’une modélisation plus efficace des risques de catastrophe liés à la sécheresse en Mauritanie. Dans le cadre du second volet, l’ADRiFi financera le paiement de 50 % de la prime de la police d’assurance pour les années 2020 et 2021 et aidera à la mobilisation de ressources en vue de mettre en place un dispositif de réponse à la crise alimentaire. Le dernier volet concerne la coordination globale et le suivi des activités qui seront effectués par la Commission de la sécurité alimentaire (CSA) du pays. Le coût du projet est estimé à 4,325 millions d'UC.

Objectifs du projet

L’objectif général du programme ADRiFi en Mauritanie consiste à renforcer la résilience et la réponse aux chocs climatiques dans le pays, en améliorant la gestion des risques de catastrophe climatique. Les objectifs spécifiques du programme sont indiqués ci-après : (i) renforcer les capacités de Mauritanie en matière d’évaluation des risques climatiques et des coûts connexes, ainsi que d’élaboration de mesures d’adaptation ultérieures aux niveaux national et infranational ; et (ii) promouvoir le financement initial des solutions de transfert de risques de catastrophe.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs de l'ADRiFi sont le gouvernement de la Mauritanie à travers le CSA et les agences nationales impliquées dans la gestion des risques de crises alimentaires y compris l’ONM, la Direction des Statistiques du Ministère du Développement Rural ; et l’OSA. Les bénéficiaires indirects sont les communautés les plus vulnérables aux risques liés à la sècheresse sur toute l’étendue du territoire Mauritanien.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
Commissariat à la Sécurité Alimentaire (

Information

Identifiant IATI 46002-P-MR-A00-003
Date de dernière mise à jour 15 mai 2021

Exporter

Détails du contact

Nom NARTEY Cecil
Email c.nartey@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Mauritanie