Mauritius - Northern Plains Irrigation Project Phase 2


Résumé du projet

Date d'approbation 16 mars 2005
Date de signature 21 juil. 2006
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2011
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2010
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Agriculture et Développement Rural
Code secteur DAC 31140
Engagement U.A 164 250,86
Statut Annulé

Description générale du projet

La deuxième phase du projet d'irrigation des plaines du nord vise à atténuer plusieurs contraintes et à accroître la production agricole sur 1 377 ha des plaines du nord. Il s’agit d’un élément important de la stratégie du gouvernement visant à accroître les revenus des petits planteurs de canne à sucre et à améliorer leur niveau de vie. Le projet devrait permettre l'exploitation de terres agricoles abandonnées, promouvoir l'utilisation des techniques modernes d'irrigation et accroître la productivité des terres cultivées. Parallèlement, il devrait faciliter la diversification des cultures car il est prévu qu'environ 20% des zones irriguées seront consacrées à la production de cultures autres que la canne à sucre. Le projet concerne cinq blocs d'irrigation d'une superficie totale de 1 377 ha, identifiés comme suit: (i) le bloc 4 d'une superficie de 412 ha; (ii) le bloc 5 d'une superficie de 397 ha; (iii) le bloc 6 d'une superficie de 438 ha; (iv) le bloc 7 d'une superficie de 90 ha; et (v) le bloc 8B d'une superficie de 40 ha. Il comprend quatre composantes principales, à savoir: (A) le dockage et la préparation des terres; (B) l’assistance technique; (C) l’installation d'une infrastructure d'irrigation; et (D) la gestion de projet et l’appui institutionnel.

Objectifs du projet

L'objectif sectoriel du projet est de réduire les disparités de revenus au sein de la communauté des agriculteurs. L'objectif spécifique du projet est d'accroître la productivité de 1 377 ha de terres agricoles occupées par quelque 1 530 petits planteurs, grâce à l'introduction de l'irrigation.

Bénéficiaires

Les principaux bénéficiaires du projet sont les petits planteurs qui cultivent la canne à sucre, mais on peut s’attendre à ce que jusqu’à vingt pour cent des terres puissent à terme être consacrées à la culture vivrière. Plus précisément, le projet concerne directement 1 530 petits planteurs représentant environ 5% de la communauté de petits planteurs du pays et exploitant environ 2 500 parcelles individuelles. On s'attend également à ce que 15% environ de cette population cible soient des femmes chefs de ménage et principalement engagées dans la culture vivrière.

Organisation participante

Financement
Banque Africaine de Développement
Extension
Government Of Mauritius
Exécution
Irrigation Authority

Information

Identifiant IATI 46002-P-MU-AAC-002
Date de dernière mise à jour 31 oct. 2019

Exporter

Détails du contact

Nom TOLBA Mohamed
Email m.ould-tolba@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Île Maurice