Malawi - Programme multi-pays d’aide pour la riposte à la covid-19 (MCRSP)


Résumé du projet

Date d'approbation 22 juil. 2020
Date de signature 06 août 2020
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2020
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 15124
Catégorie Environnementale 3
Engagement U.A 32 900 000
Statut En Cours

Description générale du projet

La présente intervention porte sur la composante malawite du Programme d’appui multi-pays pour la riposte à la pandémie de COVID-19 (MCCRSP) à Madagascar, au Malawi, en Mozambique et à Sao Tomé-et-Principe (pays MMMS). Il s’agit d’un package de dons et d’un prêt du Fonds africain de développement (FAD) et de la Facilité d’appui à la transition (FAT) d’un montant total de 100,4 millions d’UC destiné à l’ensemble des quatre (4) pays. Les pays MMMS ont été regroupés en un seul groupe afin d’assurer l’efficacité du traitement de l’ABRC dans le cadre du Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique australe (RDGS), en vue d’aider en urgence des PMR. Ces pays ont des caractéristiques et des besoins similaires pour faire face à la pandémie, en adoptant une approche et une riposte communes dans les quatre pays. À l’exception de STP (qui relève de RDGS), leurs plans sont conformes aux priorités stratégiques de la SADC pour le secteur de la santé. Au Malawi, le Président a pris des mesures proactives pour mettre en place, le 7 mars 2020, un comité de crise du gouvernement pour COVID-19 et a déclaré l’état de catastrophe le 20 mars 2020, avant la confirmation des premiers cas. Les trois premiers cas de coronavirus ont été signalés le 2 avril 2020, ce qui a conduit à la déclaration d’un confinement de 21 jours, du 18 avril au 9 mai 2020. Cela a entraîné des troubles civils et des manifestations de certains commerçants et de la société civile, qui craignaient les effets néfastes de la fermeture. L’affaire a été portée devant la Haute Cour, qui a rendu une ordonnance interdisant indéfiniment au gouvernement d’imposer un confinement. Le 29 avril, le Président a restructuré le Comité de crise du gouvernement pour COVID-19 en un Groupe de travail présidentiel et d’autres parties prenantes ont été intégrées, dont le chef de l’opposition et des représentants des organisations de la société civile. Au 6 juillet 2020, le nombre total de cas confirmés était de 1742, répartis dans 14 des 28 districts, avec 19 décès et 317 guéris. L’opération proposée est conçue comme un appui budgétaire en réponse à une crise (ABRC) et sera mise en œuvre sur une année à partir de juillet 2020. Les trois objectifs de politique qui se renforcent mutuellement sont présentés comme suit : (i) Protéger la productivité de la main-d'œuvre en renforçant la capacité de diagnostic et la réponse en matière de la santé publique à la COVID-19 ; (ii) Sauvegarde des revenus et des moyens de subsistance grâce à des systèmes de protection sociale améliorés ; (iii) Renforcement de la résilience économique et préservation de l'emploi contre les chocs de la COVID-19.

Objectifs du projet

Le but du Programme est d’accompagner le Malawi dans ses efforts visant à atténuer l’impact sanitaire, social et économique de la pandémie de COVID-19.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires du Programme sont les habitants du Malawi, et les bénéficiaires directs sont les personnes les plus vulnérables aux pertes d’emploi, le secteur informel, et les propriétaires et travailleurs des MPME. Les ressources fournies par la Banque contribueront à alléger la charge fiscale, tout en soutenant les efforts du gouvernement tendant à mettre fin à la propagation de la pandémie, protéger les dépenses en faveur des pauvres et sauvegarder la production en vue de la reprise.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
MINISTRY OF FINANCE

Information

Identifiant IATI 46002-P-MW-KA0-004
Date de dernière mise à jour 24 févr. 2021

Exporter

Détails du contact

Nom CHANGE Evelynne Obonyo
Email e.change@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Malawi