Niger - Programme de financement de la gestion des risques de catastrophe en Afrique (ADRiFi)


Résumé du projet

Date d'approbation 23 sept. 2020
Date de signature 22 oct. 2020
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2023
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Agriculture et Développement Rural
Code secteur DAC 31110
Engagement U.A 4 000 000
Statut En Cours

Description générale du projet

La présente intervention porte sur l’octroi d’un don de 4 millions d’Unités de Compte (UC) sur les ressources du Fonds Africain de Développement (FAD) en vue de la mise en œuvre du Programme de financement de la gestion des risques de catastrophes en Afrique (ADRiFi) au Niger. Il s’agit d’un appui technique et institutionnel visant à renforcer la résilience et la réponse du Niger face aux catastrophes liées à la sécheresse. Le programme ADRiFi qui sera mis en œuvre de 2020 à 2023 au Niger est en ligne avec la Stratégie nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de développement agricole durable du Niger intitulée « Initiative : les Nigériens Nourrissent les Nigériens » (I3N), qui vise à atteindre l’objectif ultime « Faim Zéro » au Niger. Le but au Niger est de renforcer la résilience et la réponse aux chocs climatiques en améliorant la gestion des risques de catastrophes et l’adaptation au changement climatique. A cet effet, ADRiFi Niger fournira un appui technique et financier au gouvernement Nigérien, à travers deux axes : (i) le renforcement des capacités du Niger en matière d’évaluation des risques de sècheresse, de prévention des crises alimentaires liées à la sècheresse et d’élaboration de plans de contingence ; et (ii) le transfert du risque souverain à travers la souscription d’une assurance contre les risques de sécheresse auprès de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques, African Risk Capacity (ARC). Le projet du Niger est le cinquième à être approuvé dans le cadre d'ADRiFi, après ceux de la Gambie, de Madagascar, du Zimbabwe et de la Mauritanie.

Objectifs du projet

Le présent projet au Niger s’inscrit dans le cadre du programme ADRiFi dont l'objectif global est de renforcer la résilience et la réponse aux chocs climatiques en améliorant la gestion des risques de catastrophes et l’adaptation au changement climatique dans les pays membres régionaux (PMR). Le programme ADRiFi pour le Niger a pour objectifs spécifiques de : (i) renforcer la capacité du Niger à évaluer les risques et les coûts liés aux aléas climatiques, notamment à la sécheresse, et élaborer des mesures de prévention et gestion aux niveaux national et sous-national ; (ii) promouvoir la couverture des risques de catastrophe par une assurance paramétrique permettant de garantir une disponibilité de fonds d’urgence pour une assistance rapide aux populations vulnérables en cas de catastrophe.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs de l’ADRiFi sont l’État du Niger notamment à travers le soutien au paiement de sa prime d’assurance contre les risques de sècheresse, ainsi que les démembrements du DNPGCA au niveau régional (les SPR). Les bénéficiaires indirects sont les populations vulnérables, les petits exploitants agricoles. Environ 6 catégories de groupes vulnérables sont considérés : (i) les petits agriculteurs possédant de petites exploitations ; (ii) les petits éleveurs disposant de peu d’animaux ; (iii) les agropasteurs et pasteurs en voie de sédentarisation n’ayant ni suffisamment de produits animaux à vendre, ni suffisamment de terres propices à l’agriculture ; (iv) les femmes enceintes ou allaitantes ; (v) les ménages de grandes familles ; (vi) les femmes chefs d’exploitation dont le cumul des tâches ménagères, ne leur permet pas de dégager du temps pour s’adonner aux activités productrices.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement

Information

Identifiant IATI 46002-P-NE-A00-008
Date de dernière mise à jour 15 mai 2021

Exporter

Détails du contact

Nom NARTEY Cecil
Email c.nartey@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Niger