Sénégal - Programme d’appui aux réformes du développement local Phase I


Résumé du projet

Date d'approbation 14 sept. 2016
Date de signature 19 oct. 2016
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2017
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2016
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 15110
Engagement U.A 34 780 000
Statut Achevé

Description générale du projet

Le Programme d’appui aux reformes pour le développement local phase I (PARDL – I) est la première phase d’une série de deux opérations constituant un appui budgétaire programmatique qui couvre les exercices budgétaires de 2016 et 2017 avec une enveloppe indicative globale de financement de 43,03 millions UC. Le PARDL – I présente le cadre pluriannuel du programme et prévoit une liste de réformes considérées comme des déclencheurs indicatifs pour la seconde phase (PARDL II). Aligné sur le Plan Sénégal Emergent 2014 – 2035 et son plan d’action prioritaire (2014-2018), ce programme entend contribuer aux résultats suivants : (i) une amélioration du taux de déconcentration budgétaire en faveur des collectivités territoriales de 1,5% en 2015 à 2% des dépenses totales en 2017 ; (ii) une amélioration du taux d’électrification rurale de 31,5% en 2015 à 60% en 2017 et du taux d’accès à l’eau potable en milieu rural de 87,2% en 2015 à 91% en 2017; et (iii) une amélioration de l’indice d’accès rural (transport) de 10% en 2015 à 15% en 2017. Le PARDL est structuré autour de deux composantes complémentaires : (i) le renforcement de la décentralisation ; et (ii) la promotion le développement des infrastructures et de l’entreprenariat local.

Objectifs du projet

L'objectif du programme est de contribuer à la création des conditions favorables pour une croissance économique inclusive, forte et soutenue à travers le renforcement de la décentralisation, l’amélioration de la gouvernance multisectorielle et la promotion d’un entreprenariat local.

Bénéficiaires

Le PARDL – I bénéficie à la population sénégalaise dans son ensemble. Les bénéficiaires indirects et directs du programme sont les populations rurales vivant dans les différentes collectivités locales du Sénégal. Les réformes du programme permettront d’améliorer la gestion des collectivités locales en vue d'une meilleure prise en charge des compétences transférées dans le cadre de l’Acte 3 de la décentralisation. Elles permettront aussi de faciliter l’accès aux services sociaux de base tels que l’éducation, la santé, l’eau et l’électricité grâce à une meilleure gouvernance sectorielle assurant ainsi la qualité et la durabilité de ces infrastructures structurantes. Aussi, les efforts pour un entreprenariat local faciliteront le développement d’une agriculture commerciale et productive.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
Ministère de l’Économie, des Finances, et du Plan (MEFP)

Information

Identifiant IATI 46002-P-SN-KA0-009
Date de dernière mise à jour 31 oct. 2019

Exporter

Détails du contact

Nom BASSOLE Leandre
Email l.bassole@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Sénégal