Multinational - Projet de développement du corridor de transport multimodal Pointe-Noire-Brazzaville-Bangui-Ndjamena, phase I


Résumé du projet

Date d'approbation 10 nov. 2021
Date de signature 29 nov. 2021
Date prévue d'achèvement 31 mars 2026
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Transport
Code secteur DAC 21012
Engagement U.A 209 420 000
Statut En Cours

Description générale du projet

Le présent projet porte sur le développement du Corridor de transport multimodal Pointe-Noire-Brazzaville-Bangui-Ndjamena. Il s’agit d’un financement FAD de 207,92 millions d’Unités de Compte et FAT (Pilier I) de 1,50 million d’Unités de Compte sous forme de don, à la République Centrafricaine, pour la mise en œuvre de la première phase. Le couloir ainsi déterminé s’inscrit dans le Plan de Développement Consensuel des Transports de l’Afrique Centrale (PDCT-AC) adopté sous l’égide de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). Le projet ainsi articulé, combinant la route et le fleuve sur l’axe de liaison structurant entre Pointe-Noire et Bangui en passant par Brazzaville, enclenchera la diversification des corridors de désenclavement et d’ouverture à la mer des pays sans littoral de la sous-région (RCA et Tchad). Il contribuera au renforcement de l’intégration régionale, en particulier dans le cadre de la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale. L’approche progressive retenue permettra, dans une phase 1 en RCA et au Congo et, par une combinaison fleuve-route, d’assurer la continuité du trafic : (i) sur la partie routière du corridor en attendant de parachever une liaison entièrement bitumée avec le Congo voisin jusqu’au port de Pointe Noire en passant par Brazzaville ainsi que ; (ii) sur le parcours fluvial reliant les deux pays sur le fleuve Congo et son affluent Oubangui. Le coût total de la phase 1 de ce Projet est estimé à 391,55 millions d’UC soit l’équivalent de 308,16 milliards de Francs CFA.

Objectifs du projet

L’objectif de développement du projet est de contribuer à l’amélioration du système de transport routier et fluvial inter-Etats et à la promotion des échanges intra-régionaux en Afrique Centrale. L’objectif spécifique du projet est de contribuer à l’amélioration du niveau de service de la chaine logistique de transport routier et fluvial sur le corridor Pointe-Noire-Brazzaville -Bangui-Ndjamena, ainsi que des conditions de vie des populations de la zone.

Bénéficiaires

La zone du projet traverse au Congo, les départements de la Sangha avec comme chef-lieu Ouesso une population et de la Likouala. La route traverse cinq (05) districts à savoir : Ouesso, Mokeko, Dongou, Enyellé, et Bétou. La Sangha est peuplée de 85 738 habitants, soit 2,3% de la population totale du Congo. La Likouala est peuplée, quant à elle, de 154 115 habitants, soit 4,2 % de la population totale du Congo. Les femmes représentent en moyenne 66% de cette population. Le projet en RCA se situe entièrement dans les départements de la Lobaye, l’Ombella M’poko, l’Ouham et une partie de l’Ouham-Pende. La population de la zone d’influence directe du Projet s’évalue à 126 448 habitants dont 55 654 hommes et 70 794 femmes. Les principaux bénéficiaires du projet sont : (i) les actifs agricoles, lesquels éprouvent des difficultés d’approvisionnement en intrants et d’écoulement de leurs produits vu les mauvaises conditions des axes routiers ; (ii) les jeunes et les femmes dans la ZIP qui profiteront des activités visant l’amélioration de leurs revenus et leur inclusion sociale ; (iii) les opérations de transport routier et fluvial.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Financement
Facilité en Faveur des États Fragiles
Extension
Government
Exécution
DIRECTION GENERALE DES ETUDES, DE LA PLANIFICATION ET DU CONTROLE (DGEPC)

Information

Identifiant IATI 46002-P-Z1-D00-047
Date de dernière mise à jour 20 mai 2022

Exporter

Détails du contact

Nom KARANGA Augustin
Email a.karanga@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Multinational