Multinational - Projet d’interconnexion des réseaux électriques Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra Leone et Guinée (CLSG)


Résumé du projet

Date d'approbation 06 nov. 2013
Date de signature 28 nov. 2013
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2021
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Energie
Code secteur DAC 23220
Engagement U.A 22 705 000
Statut En Cours

Description générale du projet

Le projet d’interconnexion des réseaux électriques de la Côte d'Ivoire, du Libéria, de la Sierra Leone et de la Guinée (CLSG) porte sur la construction d’une ligne haute tension (225 kV) à double circuit de 1 357 km pour connecter les réseaux nationaux des quatre pays. La construction de cette ligne fait partie de l'épine dorsale de l’Union du fleuve Mano et des projets prioritaires du schéma directeur du Système d'échanges d'énergie électrique ouest-africain (EEEOA). Le projet, estimé à un coût global de 331,51 millions d'UC, net d'impôts, sera mis en œuvre sur la période 2014-2017. La contribution du Groupe de la Banque (FAD, FSF et NTF) s'élève à 128,15 millions d'UC (soit 38,66 % du coût total).

Objectifs du projet

Le projet contribuera à la mise en place d’un marché dynamique de l'électricité dans la sous-région ouest-africaine et à la sécurisation de l’approvisionnement en électricité pour les pays participants qui ont un avantage comparatif à importer l'électricité plutôt que de la produire à des coûts élevés en utilisant leurs systèmes de production nationaux. Le projet consiste principalement en la construction d’un réseau d’interconnexion haute tension reliant la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. D'autres activités liées à la construction d'infrastructures sont également envisagées, notamment l'électrification des localités situées le long de la ligne électrique, le renforcement des capacités du système EEEOA et des pays concernés, la réalisation d'études sur la planification et la faisabilité des centrales hydroélectriques pour renforcer le commerce de l'énergie et la gestion du projet. La mise en œuvre du projet permettra de compléter le réseau d'interconnexion du système EEEOA et d'améliorer la sécurité de l'alimentation électrique de 290 MW.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs du projet sont les résidents de sa zone d'impact (soit 24 millions d'habitants) qui disposeront d’une alimentation électrique fiable à un coût compétitif. Le projet portera le taux moyen d'accès à l'électricité dans les quatre pays de 28 % en 2012 à 33 % d'ici 2017. Un meilleur accès à l'électricité contribuera, de façon générale, à améliorer le bien-être des bénéficiaires et conduira au développement d'activités sociales et génératrices de revenus. Plus particulièrement, le projet électrifiera près de 115 communes situées le long de la ligne électrique et fournira de l'électricité à 70 écoles, 30 centres de santé et environ 1 500 petites entreprises artisanales, commerciales et industrielles, dont 25 % sont exploitées par des femmes. Ces réalisations contribueront à améliorer la performance des écoles et des services de santé, ainsi qu’à accroître les revenus des populations. Le projet aura des retombées directes sur les compagnies nationales d'électricité dont la situation financière s'améliorera grâce aux économies sur les coûts de production et à l’augmentation des revenus générés par les pays exportateurs.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Financement
Fonds Spécial du Nigéria
Exécution
GOVERNMENT OF SIERRA LEONE (REGIONAL)

Information

Identifiant IATI 46002-P-Z1-F00-046
Date de dernière mise à jour 26 mai 2020

Exporter

Détails du contact

Nom GABA OUEDRAOGO Fatimata
Email f.gaba-ouedraogo@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Multinational