Multinational - Projet de centrale hydroélectrique régionale de Ruzizi III


Résumé du projet

Date d'approbation 16 déc. 2015
Date de signature 14 nov. 2016
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2022
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Energie
Code secteur DAC 23630
Catégorie Environnementale 1
Engagement U.A 60 000 000
Statut En Cours

Description générale du projet

Le projet de centrale hydroélectrique régionale de Ruzizi III qui fait partie du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) concerne le Burundi, la République Démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. Il consiste en la construction d’un barrage au fil de l’eau (situé sur la rivière Rusizi entre la RDC et le Rwanda en aval du barrage hydroélectrique de Ruzizi II), d’une centrale électrique de 147 MW et d’un poste de répartition. La capacité totale actuelle du Burundi sera doublée et celle du Rwanda augmentée de moitié. Quant à la RDC, sa part permettra d’accroître l’offre dans sa partie orientale, non reliée au réseau interconnecté, tout en procédant à une réduction sensible de l’énergie d’origine thermique. Le projet contribuera à la satisfaction des besoins des populations et de l’économie, en général, conformément aux stratégies nationales de développement des pays concernés qui soulignent l'importance d’un approvisionnement en électricité fiable et à un coût abordable pour leur transformation socio-économique durable. La présente opération vise particulièrement à : i) contribuer à l’aménagement de Ruzizi III et ii) renforcer l’intégration économique régionale, par l’instauration d’un marché de l’électricité. La mise en œuvre du projet, d’un coût global de 443,40 millions UC (dont 98,5 financés par le guichet public de la Banque et 35,62 espérés du guichet privé), est prévue sur une période de six (06) ans dont un consacré à la phase de développement. Il s’agit du premier projet régional conçu dans un cadre de partenariat public-privé (PPP) visant à exploiter au mieux le potentiel hydroélectrique de la cascade de Ruzizi. Pour sa mise en œuvre, un partenaire privé, agissant en qualité d’investisseur/développeur, sera recruté et attributaire d’une concession. Il aura à développer le projet, constituer majoritairement une société de projet (SP) avec les trois pays concernés et à trouver les financements requis.

Objectifs du projet

Le but sectoriel du projet est d’exploiter le potentiel énergétique de la cascade de Ruzizi pour satisfaire les besoins des populations et de l’économie, en général, conformément aux stratégies nationales de développement des pays de la CEPGL qui soulignent l'importance d’un approvisionnement en électricité fiable pour leur transformation socio-économique durable. Les objectifs spécifiques visés sont de : (i) contribuer à l’aménagement de Ruzizi III et (ii) renforcer l’intégration économique régionale, à travers l’instauration d’un marché de l’électricité. Le projet génèrera de nombreux avantages à savoir : (i) l’accroissement de l’offre d’électricité dans la région et par la suite l’accès à l’électricité à coût soutenable dont les bénéficiaires directs sont les populations, les sociétés d’électricité et les entreprises des pays concernés ; (ii) la création d’emplois directs et indirects pendant les travaux et d’emplois permanents lors de l’exploitation ; (iii) la réduction des subventions sur les combustibles fossiles et le développement du tissu industriel pour les Gouvernements, (iv) la création d’activités génératrices de revenus au profit des femmes et les jeunes ; (iv) l’amélioration des conditions de vie des populations.

Bénéficiaires

La zone d’influence du projet est comprise en RDC dans la province du Sud Kivu ; au Rwanda, dans le District de Rusizi et au Burundi, dans la Province de Cibitoke. L’activité agricole dans la vallée de la Ruzizi est principalement tournée vers les cultures vivrières. La pression démographique, très sensible dans la zone, est une des principales raisons expliquant la faible taille des exploitations agricoles (moins de 1 hectare par famille). La population de la zone d’influence est estimée à 615.000 habitants.

Organisation participante

Financement
Facilité en Faveur des États Fragiles
Exécution
ORGANISATION DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES GRANDS LACS POUR L#ENERGIE DES PAYS DES GRANDS LACS (EGL)

Information

Identifiant IATI 46002-P-Z1-FA0-078
Date de dernière mise à jour 15 juin 2021

Exporter

Détails du contact

Nom KONATE Ibrahima
Email i.konate@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Multinational