Multinational - Projet d’interconnexion électrique des pays des Lacs équatoriaux du Nil


Résumé du projet

Date d'approbation 15 nov. 2016
Date de signature 27 juil. 2017
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2019
Date prévue du dernier décaissement 30 juin 2019
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Energie
Code secteur DAC 23010
Engagement U.A 5 840 000
Statut Achevé

Description générale du projet

Le présent projet vise l’octroi d’un prêt supplémentaire de 5,840 millions d’UC à la République d’Ouganda pour combler le déficit de financement du projet d’interconnexion électrique des pays des Lacs équatoriaux du Nil (NELSAP). En effet, le projet initial NELSAP consistait à construire 769 kilomètres de lignes de transport d’électricité de 220 et 110 kV et 17 transformateurs pour interconnecter les réseaux électriques des pays des lacs équatoriaux du Nil, à savoir le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, la République démocratique du Congo et le Rwanda, afin d’améliorer les échanges d’énergie entre ces pays. Le déficit de financement est dû essentiellement à la dépréciation des monnaies du prêt (UC et JPY) par rapport aux monnaies du contrat (euro et dollar EU) et aux ordonnances de modification consécutives aux changements apportés au projet. Le prêt supplémentaire proposé concerne la section ougandaise du projet et couvrira les déficits de financement de la construction des lignes de transport et de la sous-station, la supervision et l’audit, ainsi que les dépenses de fonctionnement de la cellule d’exécution. Le projet révisé, en Ouganda, consiste en : (i) la construction d’une ligne de transmission de 220 kV à double circuit de 131.2 km de Bujagali via le poste de Tororo jusqu’à la frontière Ouganda/Kenya (ii) la construction d’une ligne de transmission de 220 kV à double circuit de 66.55 km du poste de Mbarara Nord via le nouveau poste de Mirama jusqu’à la frontière Ouganda/Rwanda; and (iii) l’extension du poste de départ 220 kV de Bujagali, construction d’un nouveau poste 220/132 kV de Mbarara Nord, construction du nouveau poste 220 kV de Tororo et construction du nouveau poste 220/132/33 kV de Mirama.

Objectifs du projet

L’objectif du projet est d’améliorer le taux d’accès à l’électricité des populations des pays membres et à renforcer le commerce régional de l’électricité en interconnectant leurs réseaux respectifs. Il contribuera à réduire le prix de l’énergie électrique dans les pays concernés, à attirer les investissements et à renforcer la compétitivité mondiale. L’interconnexion des réseaux permettra également de partager les réserves de capacités et de faire des économies d’échelle, ce qui favorisera la mise en place de centrales hydroélectriques de grande envergure dans la région.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires du projet sont les pays des lacs équatoriaux du Nil, à savoir le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, la République démocratique du Congo et le Rwanda.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Extension
Government
Exécution
Ministères en charge de l’énergie des pays membres de l’Initiative du bassin du Nil
Exécution
Compagnies nationales de transport de l’électricité
Exécution
UGANDA ELECTRICITY TRANSMISSION COMPANY LTD
Exécution
Cellule de coordination régionale du Programme auxiliaire d’action des pays des lacs équatoriaux du Nil (NELSAP)

Information

Identifiant IATI 46002-P-Z1-FA0-115
Date de dernière mise à jour 31 oct. 2019

Exporter

Détails du contact

Nom WUBESHET ZEGEYE Alemayehu
Email a.wubeshet-zegeye@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Multinational