Multinational - Projet de plateforme de réseautage baptisé «50 Millions de femmes africaines ont la parole»


Résumé du projet

Date d'approbation 15 juil. 2016
Date de signature 02 déc. 2016
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2019
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2020
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Communications
Code secteur DAC 22010
Engagement U.A 2 500 000
Statut En Cours

Description générale du projet

Le projet vise la création et le déploiement d’une plateforme de médias sociaux dénommée « 50 millions de femmes africaines ont la parole ». Cette Plateforme, qui aura une portée régionale, permettra de s'attaquer aux problèmes qui se posent spécifiquement aux femmes, notamment aux femmes entrepreneures, à savoir la faiblesse d'instruction et de formation entrepreneuriale, la faiblesse d'accès au financement et aux services financiers, ainsi qu'à l'information. Plus particulièrement les femmes bénéficieront, à travers cette initiative, d'une formation entrepreneuriale, d'un encadrement, de services financiers et d'informations locales pertinentes sur les affaires, tout en établissant leurs propres réseaux de contacts. Dans sa mise en œuvre, le projet s'appuiera sur l'omniprésence et la popularité des téléphones portables afin de réduire la charge de l'apprentissage et de l'accès à l'information et aux services, ce qui permettra aux femmes de gérer leurs affaires et leurs conditions sociales. Le projet offrira, par ailleurs, l'occasion de recueillir d'importantes statistiques sur l'inclusion financière en Afrique. Le projet cible trois Communauté économique régionale (CER), notamment le Marché commun de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe (COMESA), la Communauté de l'Afrique de l'Est (EAC), et la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Il sera mis en œuvre sur une période de trois ans, à compter de 2017 avec un coût total est estimé à 9,8 millions d'UC.

Objectifs du projet

L'objectif de développement du projet est de contribuer à l'autonomisation économique des femmes en fournissant une plateforme de réseautage qui leur permettrait d'accéder à l'information sur les services financiers et non financiers. Le projet vise plus spécifiquement à créer une plateforme pour l'amélioration des capacités des femmes entrepreneures à travailler en réseau et à partager des informations, et à accéder aux services financiers.

Bénéficiaires

Le projet devrait bénéficier à toutes les femmes entrepreneures du continent, en particulier celles de l'espace CEDEAO. La plateforme ciblera dans un premier temps les femmes entrepreneures d'Afrique qui ont généralement beaucoup de mal à accéder aux informations sur les services financiers et non financiers, et qui ont moins de chance d'intégrer des réseaux d'affaires établis ou d'avoir des mentors pouvant leur donner les précieux conseils et orientations dont elles ont besoin pour faire prospérer leurs entreprises.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
Economic Commission of West African States (ECOWAS)

Information

Identifiant IATI 46002-P-Z1-G00-015
Date de dernière mise à jour 31 oct. 2019

Exporter

Détails du contact

Nom JACK Salieu
Email s.jack@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Multinational