Multinational - Opération urgente en faveur des pays à faible revenu membres de la CEDEAO et de renforcement des systèmes de santé de la Gambie, du Mali et du Niger pour lutter contre la pandémie de COVID-19 - Composante Mali


Résumé du projet

Date d'approbation 22 mai 2020
Date de signature 19 nov. 2020
Date prévue d'achèvement 31 déc. 2021
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2021
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Social
Code secteur DAC 12250
Engagement U.A 3 750 000
Statut Approuvé

Description générale du projet

La présente intervention vise à fournir une assistance aux pays membres de la CEDEAO à faible revenu affectés par l’épidémie COVID-19 et constitue une réponse appropriée à l’épidémie de COVID-19 en Afrique de l’Ouest. Il s’agit d’un soutien aux biens publics régionaux bien établi, défini selon les critères des phases I et II et est considéré comme un besoin régional prioritaire par la CEDEAO en raison des effets de la pandémie de COVID-19 sur ses pays membres. Le projet est fondé sur les éléments contenus dans la requête de la CEDEAO à la Banque, lesquelles sont elles-mêmes extraites d’un plan régional de riposte au COVID-19 se montant à un total de 52 millions USD. Le financement de la Banque sera de vingt-deux millions trois cent quatre-vingt-quatre mille dollars des Etats-Unis (22,384 millions d’USD, soit 16,40 millions d’UC). Il sera exécuté sur une période de dix-huit (18) mois, à travers trois (3) composantes, à savoir (i) Prévention de la transmission de la maladie à coronavirus dans les pays de la CEDEAO ; (ii) Renforcement et intégration des systèmes nationaux et régionaux en Gambie, au Mali et au Niger ; et (iii) Gestion du projet. Cette opération permet d’offrir une assistance particulière sous forme de don d’un montant de 3,75 millions d’UC en faveur de la République du Mali (dont 1,50 millions d’UC sur les ressources du Pilier I de la FAT et 2,25 millions d’UC sur les ressources de l’enveloppe régionale) qui figure parmi les pays en situation de fragilité dans l’espace de la CEDEAO ayant des systèmes de santé faibles, et qui font face à d’autres défis multiformes qui ont le potentiel d’avoir un effet multiplicateur sur les facteurs de fragilité de ces pays.

Objectifs du projet

L'objectif général de l’opération est de renforcer les capacités des entités nationales et régionales de la CEDEAO pour réduire la propagation et stopper la pandémie du Covid-19 en Afrique de l'Ouest et créer les conditions d’un système de surveillance et de contrôle des maladies résilient. Le projet renforcera la capacité des pays de la CEDEAO à freiner la propagation du COVID-19, notamment à travers la fourniture de biens essentiels à la riposte contre la pandémie, à la prise en charge des personnes gravement atteintes et à la mobilisation des communautés.

Bénéficiaires

Le projet bénéficiera par ailleurs à l’ensemble des pays de la CEDEAO qui se trouvent en situation de fragilité. La première composante est au bénéfice des pays de la CEDEAO à faible revenu -les pays à revenu intermédiaire en bénéficiant indirectement, tandis que la deuxième composante est destinée à permettre une riposte renforcée en Gambie, au Mali et au Niger et d’y pérenniser un système de surveillance sanitaire intégré.

Organisation participante

Financement
Facilité en Faveur des États Fragiles

Information

Identifiant IATI 46002-P-Z1-IBE-025
Date de dernière mise à jour 15 mai 2021

Exporter

Détails du contact

Nom SERGENT Fabrice Jacques Michel
Email f.sergent@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Multinational