Afrique du Sud - Projet de mise en valeur des ressources en eau des hauts-plateaux du Lesotho (LHWP), phase II


Résumé du projet

Date d'approbation 06 oct. 2021
Date prévue d'achèvement 30 déc. 2027
Date prévue du dernier décaissement 30 déc. 2027
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Adduction d’Eau et Assainissement
Code secteur DAC 14010
Catégorie Environnementale 1
Engagement U.A 62 683 227,9
Statut Approuvé

Description générale du projet

Le projet proposé s’inscrit dans l’objectif d’approfondir l’intégration régionale et de promouvoir l’industrialisation en Afrique du Sud. Il concrétise également l’aspiration du Gouvernement du Lesotho à tirer le meilleur parti de ses ressources naturelles et à développer ses infrastructures afin de créer les conditions nécessaires au développement du secteur privé. L’Afrique du Sud et le Lesotho sont tous deux inextricablement liés sur les plans social et économique, et le projet contribue à consolider davantage leurs relations pour un développement mutuel. Cette opération est l’un des projets prioritaires d’infrastructures hydrauliques de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) destinés à promouvoir l’intégration régionale. Le coût du projet est estimé à 32,562 milliards de ZAR (1,576 milliard d’UC), hors taxes et droits. Le prêt de la BAD, d’un montant de 1,3 milliard de ZAR, et celui de la NDB, d’un montant de 3,2 milliards de ZAR, serviront à financer, selon la clause pari pasu, une partie de la Composante B – Principaux travaux couvrant les travaux du barrage de Polihali et du tunnel de transfert de Polihali. Le projet fournira des sources d’eau sûres et durables à la population vivant dans la région de Gauteng qui couvre cinq provinces (Guateng, Freestate, Mpumalanga, North West et Northern Cape Provinces) d’Afrique du Sud comptant une population totale de 26 millions d’habitants et représentant 60 % de l’économie sud-africaine. L’eau mise à disposition et transférée au système fluvial de la rivière Vaal assurera la disponibilité de l’eau pour la consommation domestique, l’irrigation, les industries et les mines. Du côté du Lesotho, plus de 85 000 personnes tireront parti de l’achèvement du projet, qui ne manquera pas d’avoir un impact positif sur les activités de développement communautaire, la croissance du secteur privé grâce à l’amélioration des infrastructures, en plus de contribuer au développement socioéconomique du pays.

Objectifs du projet

Les objectifs de développement du projet consistent à assurer la sécurité de l’eau dans la région de Gauteng en Afrique du Sud et à améliorer le développement socioéconomique du Lesotho par l’amélioration des infrastructures et le potentiel de production d’énergie hydroélectrique. Le projet vise spécifiquement à faire passer le volume de transfert d’eau du Lesotho vers la République d’Afrique du Sud de 780 millions de m3/an actuellement à 1260 millions de m3/an et à offrir la possibilité de produire davantage d’énergie hydroélectrique au Lesotho.

Bénéficiaires

L’eau qui sera fournie par le système de distribution d’eau du projet en augmentera la disponibilité dans la grande région de Gauteng, qui couvre cinq provinces d’Afrique du Sud avec une population globale de 26 millions et représentant 60 % de l’économie. L’eau livrée et transférée au réseau de la rivière Vaal assurera la disponibilité de l’eau pour la consommation domestique, l’irrigation, l’industrie et l’exploitation minière avec Rand Water, Midvaal Water, Sedibeng Water, ESKOM et SASOL qui en seront les clients types. Rand Water fournit de l’eau à près de 12 millions de personnes, notamment dans les régions métropolitaines de Johannesburg, Tshwane, Ekurhuleni, Emfuleni et autres, pour une consommation quotidienne moyenne de 4 460 millions de litres. L’impact socioéconomique cumulé en Afrique du Sud comprend la sécurité de 120 000 emplois et plus de 420 000 emplois associés indirectement pendant la phase d’exploitation du projet. La zone desservie par les infrastructures du projet au Lesotho compte une population estimée à 85 000 habitants (2021) qui bénéficieront directement des infrastructures et des activités de développement communautaire du projet après l’achèvement. On s’attend à ce qu’environ 52 % des bénéficiaires soient des femmes. Le projet créera plus de 6 000 emplois temporaires pendant la phase de construction, ce qui profitera indirectement aux entreprises et autres prestataires de services du Lesotho. Grâce au réinvestissement des redevances et des recettes tirées de l’exploitation de l’infrastructure, plus de 5 500 nouveaux emplois (58 % d’emplois qualifiés et semi-qualifiés) seront indirectement créés dans l’économie.

Organisation participante

Financement
Banque Africaine de Développement
Exécution
LESOTHO HIGHLANDS DEVELOPMENT AUTHORITY

Information

Identifiant IATI 46002-P-ZA-EA0-004
Date de dernière mise à jour 28 nov. 2022

Exporter

Détails du contact

Nom DEMISSIE Eskendir Alemseged
Email e.alemseged@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Afrique du Sud
Coordonnées Nom de la localisation
-26.08333 28.25 Gauteng
-25.65985 28.44343 City of Tshwane Metropolitan Municipality
-26.62837 27.7812 Emfuleni
-26.2023 28.0436 Johannesburg