Zambie - Projet de renforcement des capacités de gestion économique et des finances publiques (CEPFEM)


Résumé du projet

Date d'approbation 30 avr. 2019
Date de signature 20 mars 2020
Date prévue d'achèvement 30 juin 2023
Date prévue du dernier décaissement 31 déc. 2022
Souverain / Non-Souverain Souverain
Secteur Multisecteur
Code secteur DAC 15124
Catégorie Environnementale 3
Engagement U.A 8 000 000
Statut Approuvé

Description générale du projet

Le présent projet est un appui institutionnel au renforcement des capacités, conçu pour s’appuyer sur les réalisations du Programme de réforme de la gestion des finances publiques (PFMRP) financé par de multiples donateurs en Zambie. Le projet s’appuie solidement sur le septième plan national de développement (PND) 2017-2021 du pays. Il vise à contribuer à la consolidation des réformes économiques par le renforcement des capacités humaines et institutionnelles, et va conduire à terme à l’amélioration de la performance macroéconomique. Le projet comporte trois composantes qui se renforcent mutuellement : i) amélioration de la gestion de la dette et de la stabilité budgétaire ; ii) renforcement des capacités nécessaires en matière de planification économique, de suivi et d’évaluation, et de statistique ; et iii) gestion du projet. L’accent mis sur le renforcement des capacités macrofinancières et de gestion de la dette contribuera à améliorer la stabilité macroéconomique, qui est un catalyseur des investissements privés et complète par conséquent les interventions de la Banque dans le secteur financier en Zambie. Le projet sera exécuté sur la période 2019-2022 avec un coût estimatif, hors droits, taxes et impôts, s’élève en tout à 8,89 millions d’UC (dont un apport gouvernemental de 10%).

Objectifs du projet

Le projet vise à libérer le potentiel de croissance économique de la Zambie grâce au renforcement des capacités de gestion des ressources publiques. Il a pour objectif spécifique de renforcer les capacités institutionnelles en matière de gestion macro-budgétaire et de la dette, de planification du développement, de suivi et d’évaluation et de statistique.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires potentiels directs seront les principales institutions responsables des finances publiques, de la gestion économique, de la planification du développement et de la statistique. Il s’agit du ministère des Finances (Département de gestion des investissements et de la dette, Département de gestion économique, Département de la politique sur les recettes), du ministère de la Planification du Développement national (Département du suivi et de l’évaluation, Département de la coopération au développement, Département de la planification des investissements publics), du ministère de la Condition féminine et du Développement, du Bureau de l’auditeur général, du Bureau central de la statistique et de l’Autorité zambienne des recettes. En outre, le secteur privé tirera parti d’un climat des affaires rendu plus favorable par l’appui aux PPP et l’amélioration de la performance macroéconomique. Les bénéficiaires indirects sont l’ensemble de la population, en raison de l’amélioration des résultats de développement qui se traduira par une croissance inclusive et une meilleure prestation de services.

Organisation participante

Financement
Fonds Africain de Développement
Exécution
MINISTRY OF FINANCE AND NATIONAL PLANNING

Information

Identifiant IATI 46002-P-ZM-KF0-003
Date de dernière mise à jour 22 nov. 2020

Exporter

Détails du contact

Nom KOMA Baboucarr
Email b.koma@afdb.org

Emplacement géographique

Pays Zambie